L 'exil, l'émigration et l'entrée dans les pays non



musulmans

Le musulman qui naît et grandit dans un pays musulman, s'imprègne, consciemment ou non, des règles de l'Islam, de ses valeurs et de ses préceptes. Aussi, en devenant adolescent, il aura acquis une éducation fidèle à sa religion, à la voie tracée par celle-ci et à sa guidance.

Mais si un musulman naît et grandit dans un pays qui ne l'est pas, l'influence de son environnement sera évidente sur ses idées, ses opinions, sa conduite et ses valeurs, sauf chez ceux que Dieu a protégés.

L'influence de cet environnement non musulman est plus évidente dans la conduite et les valeurs de la deuxième génération, celle des enfants.

C'est pourquoi l'Islam a une position ferme concernant le fait de s'arabiser après émigration. Une position exprimée à travers plusieurs récits qui considèrent ce fait comme faisant partie des péchés majeurs. Des récits vont même jusqu'à le considérer comme un des huit péchés les plus grands.

Abī Basayr a dit: «J'ai entendu Abī 'Abd Allah (paix sur lui) dire: Les grands péchés sont au nombre de sept : tuer une âme volontairement et associer une divinité à Dieu, calomnier une femme mariée (muhsana), manger l'usure prouvée avec évidence, fuir l'attaque de l'ennemi, s'arabiser après émigration, désobéir aux deux parents et usurper le bien de l'orphelin. Puis il précisa: s'arabiser et associer une divinité à Dieu sont un seul et même fait»1.

Ibn Mahbūb rapporte : «Certains de mes amis et moi avons écrit à l'Imam Al-Hasan (que la paix soit sur lui) lui demandant : Quels sont les péchés majeurs et combien y en a-t-il? Il nous a répondu: Celui qui évite les faits pour lesquels Dieu a promis le feu, Dieu absout ses autres péchés s'il était croyant. Les sept péchés majeurs [qui envoient celui qui les fait à l'enfer] sont: tuer l'âme qu'il est illicite de tuer, désobéir aux deux parents, manger l'usure, s'arabiser après émigration, calomnier les femmes mariées, usurper le bien de l'orphelin et fuir l'attaque de l'ennemi»2.

Muhammad b. Muslim rapporte l'affîrmation suivante d'Abī 'Abd Allah (que la paix soit sur lui): «Les grands péchés sont au nombre de sept: tuer volontairement un croyant, calomnier la femme

1     - Muhammad b. Ya'qūb Al-Kulaynī : al-'usul, tome 2, p. 281.

2 -Ibid., tome 2, p. 277



1 2 3 4 5 6 7 next