La causerie de l'impureté (al-najâsâ)



Mon père, les yeux ornés d'un éclat de détermination réfléchie,  commença la discussion en disant :

Laisse-moi d'abord t'exposer une règle générale qui a une grande influence dans ta vie : « Toute chose est pure ». Toute chose... : les mers, la pluie, les rivières, les arbres, le désert, les montagnes, les rues, les immeubles, les maisons, le mobilier, les affaires, les divers vêtements, tes frères musulmans etc... etc. Toute chose est pure..

Toute chose est pure jusqu'à ce qu'elle soit touchée d'une impureté sauf...

■Sauf quoi?

- Sauf ce qui est impure par sa nature, par sa structure ou par son essence.

■Qu'est-ce qui est impure par sa nature et par son essence?

- Il s'agit de dix choses que je vais t'énumérer dans les points suivants :

«1, 2» : L'urine et les excréments de l'homme ainsi que ceux de tout animal dont la consommation de la viande est illicite et si cet animal à une âme coulante (nafs sâ’ila) comme le chat [et l'urine de tout animal n'ayant pas d'âme "coulante" mais qui a de la viande].

■Mais que signifie âme coulante ?

- C'est une expression que tu vas entendre plusieurs fois durant cette discussion et il préférable que je t'en donne quelques éclaircissements.



1 2 3 4 5 6 next