LA FOI EN DIEU



Un jour, le noble Prophète et quelques Compagnons allaient quelque part. En cours de route, ils ont vu une vieille dame occupée à son rouet et l’ont entendue louer Dieu pour Ses bienfaisances. Le noble Prophète s’est approchée d’elle, l’a saluée et s’est enquis de sa santé.

Puis il lui a dit : « Votre foi en le Tout-Puissant est louable. Pourriez-vous me dire ce qui vous fait croire en Allâh ? »

En entendant cela, la dame a cessé de travailler sur le rouet, a réfléchi un peu et a répondu :

« O Prophète d’Allâh ! Voyez-vous ce rouet ? Tant que je ne le remue pas, il ne peut tourner. Quand cela arrive avec une chose si ordinaire, comment est-il possible que le mécanisme de ce vaste univers puisse fonctionner si méticuleusement sans une force motrice ? Il faut qu’il y ait un être grandiose pour le mettre en route. Quelqu’un qui pourrait en contrôler chaque. Cet Etre Grandiose ne peut être que Dieu, Lequel est le Créateur et la Maître de toutes choses ».

Le noble Prophète était content de la réponse de la vieille dame. Et, s’adressant à ses Compagnons, il a dit :

« Voyez, justement, comment cette vieille dame est parvenue à connaître Dieu par un moyen si fin et si simple. Votre foi en Allâh le Tout-Puissant devrait être aussi ferme que la sienne ».