Le Pèlerinage (al-hağ)



Le pèlerinage est l'une des obligations réputées de la loi musulmane (al-sharī'a). Le Coran a rappelé l'obligation de le faire pour celui qui en a la capacité dans de nombreux versets. Dieu (qu'il soit exalté) dit : {Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas Allah Se passe largement des mondes»1.

Dieu (qu'il soit exalté) associe le fait de ne pas faire le pèlerinage à l'impiété pour affirmer davantage l'importance du pèlerinage.

Le pèlerinage est l'un des cinq piliers constitutifs de l'Islam. Dans une noble affirmation de l’Imām Al-Bāqir (que la paix soit sur lui), on peut lire que : «L'Islam a été bâti sur cinq choses : la prière, la zakāt, le pèlerinage, le jeûne et la wilāya»2.

Le prince des croyants, l’Imām 'Ali b. Abī Tālib (que la paix soit sur lui) a dit dans son

1   - Le Coran, sûrat Al-'Imrān (la famille d'Imran), verset 97.

2   - Al-Hur Al-'Amilī : tafsîl wasā'il al-shî'a, tome 1, p. 20.

 

 

testament : «N'abandonnez pas le pèlerinage à la maison de votre Seigneur sinon vous périssez»1.

Quant à l’Imām Al-Sādiq (que la paix soit sur lui), il a dit : «Si les gens abandonnent le pèlerinage de cette maison [de Dieu], le châtiment s'abattra sur eux sans délai»2. En effet, le fait de renoncer au pèlerinage par négligence tout en ayant les conditions impliquant son obligation est un grand péché. Un hadīt dit à ce propos : «Si l'homme a la capacité de faire le pèlerinage et ne le fait pas, il n'a pas rempli l'une des règles de l'Islam»3. On peut, également, citer le hadīt suivant: «Celui qui remet à plus tard son pèlerinage jusqu 'à ce que la mort l'atteigne, Dieu le ressuscitera le jour du jugement dernier en juif ou en chrétien»4.



1 2 3 4 5 6 next