La causerie des petites ablutions (al-wud.ü’)



Aujourd'hui, m'a dit mon père, je te parlerai d'al-wud.ü’ puis dans d'autres causeries du ghusl et du tayammum.

Je me suis dis alors : nous sommes sur le point de parler du premier purificateur d'un corps privé de sa pureté par «la survenance d'une souillure quelconque».

J'ai, par la suite, commencé à relater dans ma tête des exemples d'éléments qui «surviennent» et privent le corps de la pureté dont il jouissait auparavant.

Après un bref moment de réflexion, je me suis posé la question suivante : Pourquoi dois-je me purifier par des petites ablutions? Et sans me donner la peine d'essayer de répondre à mon interrogation, j'ai profité de la présence de mon père en face de moi pour demander une réponse.

■Mais, pourquoi doit-on faire les petites ablutions?

- Pour faire la prière par exemple,

Pour effectuer les circumambulations autour du Temple Sacré de Dieu lors du pèlerinage et de la visite pieuse (al-‘umra)

Pour pouvoir toucher le Saint Coran et les Plus Beaux Attributs de Dieu (q'u'Il soit exalté) tels que Le Miséricordieux (Al-Ramhân) et Le Créateur (Al-khâliq).

■Je fais les petites ablutions avec de l'eau naturellement..., mais cette eau doit-elle répondre à des conditions particulières?

- Oui :



1 2 3 4 5 next