La causerie de la perte anormale de sang (al-istihad.a)



Mon père s'est installé dans sa place habituelle avant d'annoncer le thème de la causerie du jour, la perte anormale de sang (al-istihad.a).

Mais dès qu'il a fini de prononcer ce mot, j'ai constaté que les lettres qui le constituent sont, à quelques différences près, celles du terme menstrues (al-hayd.). Après avoir fait ce lien, une sorte de fil saignant envahit mon esprit en prenant la forme d'une femme.

■J'ai dit : Est-ce que la perte anormale de sang (al-istihad.a) relève uniquement des femmes?

Il répondit : oui.

■J'ai poursuivi : Est-ce qu'elle est une fuite sanguine...?

- Il répliqua  : oui... mais...

■Mais quoi?

- Mais à condition qu'il ne s'agisse ni du sang des menstrues, ni de celui qui succède à un accouchement, ni d'une blessure, ni d'un bouton, ni d'un dépucelage.

■J'ai continué : Autrement dit, al-istihad.a est tout sang qui ne dépend ni de celui des menstrues, ni de celui qui succède à un accouchement, ni d'une blessure, ni d'un bouton, ni d'un dépucelage.

- Il répondit : oui.



1 2 3 4 5 next