La causerie de la pureté (al-t.ahâra)



Avant l'arrivée de mon père pour notre discussion du jour, j'étais plongé dans une réflexion profonde. J'essayais de mettre en pratique les informations théoriques que nous avons évoquées lors de « la causerie de l'impureté » dans ma vie quotidienne tout en corrigeant quelques fausses notions héréditaires. Mais, l'envie ardente de reprendre la discussion avec mon père pour savoir comment les choses retrouvent leur pureté originale et leur belle limpidité après avoir été viciées par l'impureté interrompit ma réflexion.

Aussi, dès son arrivée, j'ai interpellé mon père en disant :

■Tu m'as dit hier que les choses pures perdent leur pureté en cas de contact avec l'impureté. Mais comment retrouvent-elles leur pureté initiale?

- L'élément le plus utilisé pour redonner aux choses leur pureté perdue est «l'eau». Il faut que la chose ou la personne souillée se purifie de ses impuretés par l'eau ou qu'elle soit lavée avec. Par conséquent, nous commencerons par...

Le premier purificateur : l'eau.

Mon père ajouta :

- L'eau absolue et ajoutée.

■Mais, c'est quoi l'eau absolue?

- L'eau absolue est celle que nous buvons, que boivent les animaux et avec laquelle on arrose les champs. Il s'agit de l'eau des océans, des mers, des fleuves, des rivières, des puits, des canaux, de la pluie et des canalisations qui nous arrivent des châteaux construits ici et là dans les campagnes et dans les villes. L'eau continue à être pure même si de la boue ou du sable s'y mêlent comme il est le cas pour l'eau des côtes et des fleuves.

■Et l'eau ajoutée..?



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 next