LES QUARANTE HADÎTHS (L'envie)



LES  QUARANTE  HADÎTHS

Imam Rûhullah Khumayni

L'envie

Muhammad b. Ya'qûb (al-Kulaynî) rapporte le récit suivant d'Abu Abdullah (al Imâm  as-Sâdiq) qui cite le messager d'Allah, disant qu'Allah s'est ainsi adressé à Mûsâ b. Imrân : "Ô fils de  Imrân, ne soit jamais envieux de gens en ce qui concerne les faveurs que je leur ai accordés par Ma grâce, ne les lorgne pas et ne succombe pas à ton envie. En  réalité, l'homme envieux est indigne de la faveur que j'accorde, il conteste Ma répartition des présents parmi Mes créatures.Celui qui est ainsi ne M'appartient pas et je ne lui appartient pas''.

Définition  de l'envie  (hasad)

L'envie est un état psychique dans lequel une personne désire la privation d'une grâce, d'un talent ou d'un mérite, réel ou imaginaires, possédé par une autre personne. Elle ne cherche pas à savoir si elle les possède ou peut même les acquérir.

Le terme "imaginés" est utilisé ici parce qu'il n'est pas nécessaire que ce soit des mérites ou des avantages réels, dans le vrai sens du terme. Il est établi, par l'observation, que même des traits de caractère qui sont des vices ou des défauts, sont considérés par les envieux comme des perfections et des mérites, ces derniers souhaitent leur destruction. Il est parfois vrai que certains attributs de l'être humain, qui sont des défauts ou même des concrétisations bestiales, sont enviés par l'homme aigri, sur la base de la signification qu'il leur accorde.

Il les perçoit comme des mérites, en considération de son état animal, et désire que les autres en soient dépourvus.

Par exemple, certaines personnes considèrent que la nature impitoyable et la brutalité sont des vertus, ils se sentent par conséquent jaloux et envieux de ceux qui en sont dotés. D'autres considèrent  l'aptitude aux discussions oisives et anecdotes vulgaires comme une vertu, et se sentent jaloux de ceux qui savent les maîtriser. Donc, le critère pour identifier cette maladie psychique est l'existence imaginaire des mérites et la présence suspecte des réalisations dans l'esprit de la personne affligée et non la présence réelle d'un mérite ou d'un accomplissement lui-même.En clair, lorsq'une personne décède un mérite (réel ou imaginaire) chez autrui et souhaite sa disparition ou destruction, une telle personne est définie en tant que hasûd ou envieuse.

Les différents types de l'envie

Il y a plusieurs types et degrés d'envie, selon l'état et les circonstances du mahsûd (la personne enviée), le hasûd (la personne qui envie) et la nature même de l'envie (hasad).

Concernant les circonstances de la personne enviée: les qualités intellectuelles, spirituelles ainsi que les mérites moraux, les actes bons et pieux, l'état externe tels que la santé, l'honorabilité et le prestige peuvent causer l'envie. De même, leurs contraires, lorsqu'ils sont perçus comme étant des mérites, peuvent causer également l'envie et la jalousie.



1 2 3 4 5 6 7 next