Jabir ibn Abdullah al-Ansari (AR)



Il est né six ans avant la déclaration de la Prophétie, de Abdoullah bin Amr de la tribu de Banou Salma, qui vivait dans la région se trouvant actuellement entre le Masjidé Qiblatein et la ville de Madina.

Son grand père Amr était un homme très riche et après son décès, Abdoullah a hérité de cette richesse. Abdoullah était très bon et charitable, à tel point qu'il en est devenu endetté

Quant ils ont entendu le message du Prophète sur l'Islam, Jabir était un jeune homme de 16-17 ans. Ils avaient déjà entendu parler de la venue d'un Prophète par les juifs dont l'influence à Madina était forte.

Jabir et son père at d'autres membres de sa famille ont accepté l'islam sans voir le Prophète (saw)

La plupart des tribus à Madina avait accepté l'Islam et une fois ils se sont réunis pour discuter de leur point de vue. Ils ont conclu qu'ils avaient besoin d'avoir le Prophète près d'eux et comme le Prophète souffrait des persécutions à Makkàh, ils voudraient l'inviter à venir s'installer à Madina et vivre avec eux. Jabir était l'un de ceux qui étaient choisis pour représenter son tribu, malgré son jeune âge.

Une fois que le Prophète est arrivé à Madina, Jabir a passé le plus de son temps avec lui, bien qu'il vivait loin de Madina.

Dans la Bataille de Badr, Jabir avait très envie d'aller se battre avec les autres, mais son père lui a refusé la permission disant que s'ils y allaient tous les deux, alors il n'y aurait plus personne pour voir ses neuves autres sœurs. L'autre raison était qu'Abdoullah avait une dette et s'ils étaient tous les deux martyrisée, cette dette resterait impayées.

Jabir est venu voir le Prophète qui a dit que si son père avait refusé, il ne pourrait y aller. Jabir était très triste. Cependant il est allé au champ de Badr pour donner à boire au Moudjàhides (Soldats) mais ne put pas participer au combat. Son père a néanmoins pris part au combat avec les 313 du Badr et est revenu sain et sauf.

Durant la bataille de Ohod, Jabir a encore été refusé de participer par son père qui lui dit qu'il sentait ne plus revenir cette fois-ci. Abdoullah Ansàri fut tué et son corps fut mutilé comme celui de Hamza. Jabir et la sœur de Abdoullah sont venus tous deux à Ohod pour s'enquérir des nouvelles et le Prophète (saw) leur présenta ses condoléances.

Jabir est venu voir le Prophète (saw) pour lui exprimer ses soucis de subvenir et voir après ses neuves sœurs et repayer la grande dette de son père. Il était aussi inquiet concernant l'âme de son père et ce qu'il lui est arrivé.



1 2 next