Comment prouvez- vous l’imamat et le califat de l’Imam Ali (as) ?



Résumé de la réponse

Il n’y a pas de doute que l’islam et son système ont besoin d’un guide et d’un administrateur pour protéger et pérenniser ses idéaux. L’islam a besoin à sa tête des personnes compétentes pour transmettre correctement ses enseignements et veiller à l’application exacte de ses préceptes dans la communauté islamique. Etant donné que l’un des buts de la création est de guider les gens sur le droit chemin, la sagesse divine veut qu’après la mort du Noble Prophète (ç), un guide doit être désigné pour sauvegarder la religion. La population très souvent influencée par les désirs et les penchants est inapte et incapable de déterminer et désigner seule un guide réunissant ces compétences.

La légitimité du califat de l’Imam Ali (as) immédiatement après la mort du Noble Prophète (ç) est une question qui mérite d’être abordée dans un cadre spécial. Le recours aux arguments rationnels et logiques semble donc inapproprié ici. C’est pourquoi il est mieux de s’appuyer plutôt directement sur les versets coraniques, les hadiths et les documents historiques pour justifier la légitimité de la succession du prince des croyants (as) après le Prophète (ç).

a-      Les arguments Coraniques de la légitimité de la succession du Prophète par Ali

Plusieurs versets coraniques commentés par les hadiths du Prophète (ç) sur les circonstances de leur révélation servent de preuve pour l’imamat de l’Imam Ali (as). Parmi ces versets ont peut ponter : « le verset de Tabligh », « le verset de Wilaya », « le verset d’ûloul amr », « le verset de sâdiqîne » sur lesquels nous nous pencherons dans le développement réservé à la réponse détaillée.

b-     Les arguments tires des hadiths justifiants la légitimité de la succession du Prophète par Ali

Les sources secondaires de référence des chiites et des sunnites sont parsemées des hadiths et citations qui révèlent que le Noble Prophète (ç) a déclaré : « Le successeur et le calife après Moi est Ali ibn Abou Talib (as), et après Lui ses deux fils Hassan et Hossein (as) et il s’en suivra neuf autres Imams de la descendance de Hossein (as) ». Ce hadith s’ajoute à tant d’autres comme « le hadith de Yaoum’ ul dâr », « le hadith Manzelat », « le hadith Ghadir Khom » et le célèbre « hadith Thaqalayn ». Il y a aussi les hadiths où le Prophète (ç) déclare que la religion ne connaitra sa gloire qu’à travers les 12 Imams (as) qui viendront après Lui.

Réponse détaillée

Certainement, l’islam a besoin d’un guide pour assurer sa continuité et sa sauvegarde. Le système islamique requiert des personnes compétentes et infaillibles pour transmettre les enseignements islamiques et veiller à l’application correcte des préceptes divins dans la communauté islamique. Etant donné que l’un des objectifs de la création consiste à guider les gens vers le droit chemin, la sagesse veut que Dieu le miséricordieux désigne des personnes pour assurer la protection de la religion et maintenir les gens sur le droit chemin après le Noble Prophète (ç). Sans les abandonner à leur conscience trop souvent influencée par les désirs et les penchants. Donc la nécessité de la présence des Imams infaillibles (as) et pétris de connaissances mystiques après le Noble Prophète (ç) s’impose à toute époque afin de guider les gens, sauvegarder la religion et veiller à la mise en application de ses préceptes.

L’imamat de l’Imam Ali (as) doit être abordé dans le cadre particulier et on ne peut s’appuyer directement sur des arguments rationnels pour le démontrer.



1 2 3 4 5 6 next