L’amour de Dieu dans le Coran



D’après le commentaire Al-Mizân de
Allâmeh Tabâtabâ’i


Amélie Neuve-Eglise

 

Amour et Dieu d’amour dans le Coran

La notion d’amour est évoquée dans de nombreux versets coraniques, au travers d’un vaste champ lexical de termes exprimant avec des nuances parfois très subtiles une même idée d’attachement et d’affection entre deux êtres ou réalités. Le Coran souligne que l’amour est d’abord un attribut divin : "Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d’amour (wadûd)" (11:90). Cet amour, dont l’une des conséquences est la miséricorde qui lui est associée [1], constitue le fondement du lien unissant Dieu à l’homme et le but de la religion : "A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout-Miséricordieux accordera Son amour (wudd)." (19:96) ; "Si vous aimez vraiment Dieu, suivez-moi [2], Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés" (3:31) [3]. Le Coran précise également les différentes catégories de personnes aimées par Dieu : "Dieu aime (yuhibb), en vérité, ceux qui Lui font confiance" (3:159) ; "Dieu aime, certes, les bienfaisants" (5:13) ; "Dieu aime ceux qui font preuve de taqwâ [4]" (9:4) ; "Dieu aime ceux qui se purifient" (9:108).

En outre, le Coran souligne que Dieu fait aimer la foi aux croyants, foi qui n’est autre que ce lien profond les unissant et indissociable d’une relation d’amour : "Dieu vous a fait aimer (habbaba ilaykum) la foi et l’a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance" (49:7). L’amour est donc une caractéristique des croyants : "Les croyants sont les plus ardents en l’amour de Dieu" (2:165). Outre ces versets citant directement la notion d’amour, de nombreuses autres parties du Coran évoquent l’existence d’une proximité intense de Dieu avec les croyants, qui présupposent l’existence d’un lien d’affection profond : "Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie." (2:186) ; "Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours." (11:61) Le Coran évoque également cet amour au travers de la notion de walâ’, qui exprime à la fois l’idée de proximité de deux choses, et de l’absence de tout élément étranger entre elles. Par extension, Dieu est qualifié de wali ou mawlâ qui pourrait à la fois se traduire par "maître" et "ami" : "Dieu est le Wali de ceux qui ont la foi : Il les fait sortir des ténèbres à la lumière." (2:257) ; "Dieu est vraiment le Mawlâ de ceux qui ont cru" (47:11).

Cet amour ne se limite pas à un lien unissant Dieu aux hommes, mais s’étend à l’ensemble de la création, notamment aux époux : "Il a mis entre vous de l’affection (mavadda) et de la miséricorde." (30:21) L’affection entre un mari et sa femme est donc un don de Dieu, et se situe à la base de leur relation. Selon la vision coranique, le monde est la manifestation de l’ensemble des noms divins selon différents degrés d’intensité : tout amour présent sur cette terre est donc une manifestation – consciente ou inconsciente - de l’amour divin.

Qu’est-ce que l’amour ?
Essai de définition

Mais quel est le sens de cet amour dont parle le Coran ? Selon ’Allâmeh Tabâtabâ’i, dans un sens très large, l’amour peut être considéré comme un attachement (ta’alloq) à une personne ou à une chose, ainsi qu’un moyen permettant d’établir un lien entre deux réalités. L’être ou la chose aimée permet de combler une imperfection et un manque ressenti par la personne qui aime. L’amour est donc indissociable de l’action : si une personne aime l’argent, elle sera conduite à agir en conséquence pour combler un manque qu’elle ressent en elle, tandis que l’amour envers une personne vient combler un besoin d’affection. [5]

L’amour d’une chose est en réalité l’amour de son propre perfectionnement [6] , puis en second lieu seulement celui de la réalité qui permet ce perfectionnement. Ainsi, nous "aimons" la nourriture car cette dernière est en adéquation avec notre système physiologique et nous permet de rester en vie. [7] De même, l’homme n’aime pas l’argent ou la célébrité en tant que tel, mais seulement en tant que moyens servant à ce qu’il considère être son perfectionnement.

Nous arrivons ici à une définition plus précise : l’amour est une relation existentielle et une attraction entre deux êtres dont l’un est à la source du perfectionnement de l’autre. Plus précisément encore, l’amour est un attachement et une attirance entre un être et sa propre perfection. Dans ce sens, des plantes qui s’orientent vers le soleil [8] à l’homme en quête de savoir, l’amour est une réalité qui habite l’ensemble des êtres du monde.



1 2 3 4 5 next