Expliquez si possible le sermon complet du prophète le jour de Ghadeer Khom



TEXTE INTEGRALE DU SERMON DU PROPHETE LE JOUR DE GHADEER KHOM

1- Louange et Gloire à Dieu

Louange et gloire à Dieu suprême dans son unicité, unique et proche dans son essence impaire. Il est glorieux dans sa souveraineté et sublime dans ses piliers. Sa connaissance couvre toute alors qu’Il est impeccable et exceptionnel, il domine parfaitement sur toutes les créatures. Il est l’absolu digne de louange qui est et qui sera toujours l’objet de louange. Il est le suprême absolu, c’est Lui qui a tout commencé et c’est Lui qui ramènera tout vers Lui.

Il est le Créateur et le Souverain qui a élevé tous les cieux, étendu toute la Terre, L’unique, Lee très saint et Le très glorieux dénué de toute imperfection. Le Seigneur des anges et de l’esprit, Celui qui octroie les grâces et des bienfaits à tout ce qu’Il a crée. Il voit tout mais aucun regard ne l’aperçoit. Tout en étant magnanime, Il est tolérant et patient. Sa miséricorde et ses faveurs s’étendent à toute la création et il ne s’empresse guère à prendre sa revanche ou agiter les fautifs. Il connait tout de fond en comble, tout ce qui est apparent ou dissimulé, visible ou extrêmement invisible. Etant la force de toute chose, il cerne toute l’existence, rien n’échappe à sa puissance et rien n’est comparable à Lui; Il crée toute chose sans montrer un quelconque attachement ou besoin, Il est l’Eternel, le Vivant et le magistrat suprême. Il n’existe aucune autre divinité en dehors de Lui, Le victorieux, Le  sage et singulièrement imperceptible à tout œil. Lui seul peut percevoir tout les regards avec toute sa subtilité et Son omnipotence. Personne ne saurait se baser sur la perception visuelle pour Le décrire et nul ne découvrira ses mystères et sa science apparente à moins qu’il le permette.

J’atteste solennellement qu’il est Le Dieu dont la gloire se déploie sur tout l’univers et dont la lumière se propage jusqu’à l’infini. Il rend son ordre effectif sans consulter préalablement un conseiller. Il n’a pas de partenaires ou d’associé pour se concerter avec lui avant de disposer sa providence. Il n’est assisté de qui que ce soit dans la gestion de  l’existence. Son œuvre est sans précédent pour lui servir de modèle et Il fait venir toute chose à l’existence sans préméditation, difficulté ou aide d’une tierce. L’univers a été façonné par son Etre absolu et apparu grâce à son appui. Il est  l’unique Créateur dont l’œuvre est permanente et magnifique. Sa justice n’est point défaillante et Il est le plus magnanime et Il est la fin de toute chose.

 Je témoignage qu’Il est Le Dieu dont toute chose s’humilie face à Son immensité et Sa grandeur.  Il est le Souverain des terres et des cieux ; le Maître du soleil et de la lune pour lesquels un terme est fixé. Il fait apparaitre de la nuit le jour et vice-versa. Il anéantit les tyrans et chasse les diables. Il n’existe aucune incohérence dans ses œuvres et rien n’est similaire à Lui. Il est l’unique, l’insaisissable et Il n’a ni origine, ni de postérité, encore moins une affinité avec autrui. Il est la divinité absolue et le Seigneur tout magnanime. Toute chose existe aussitôt qu’il le décrète ; tout dépend de sa volonté et il est le maître absolu connaissant tout avec leur nombre. C’est lui qui fait vivre et mourir, c’est Lui qui appauvrit et enrichit. Il suscite chez d’aucun le sentiment de joie et la tristesse chez les autres. Il approche et éloigne les choses, assujettit et comble de bienfaits; la souveraineté et l’éloge Lui appartiennent uniquement et à Lui l’omnipotent, source de toutes les faveurs. Il noie le jour dans la nuit et fait surgir la nuit au bout du jour. Il est Le tout victorieux, Le gracieux. Il exauce les vœux et augmente les faveurs. Il détient la vie des vivants entre ses mains et il est le Seigneur des  djinns et des Hommes. Rien ne parait compliqué devant Lui ; les cris et les supplications des êtres ne Le troublent point. Il est le gardien des bienfaisants et le soutien des élus. Il est le maître des fidèles, le Seigneur des mondes, l’unique digne de gratitude et de louange infinie faites de la part de tous. De même, je le loue et manifeste infiniment ma reconnaissance envers lui. Que je sois dans la joie ou la tristesse, le bonheur ou l’adversité, l’aisance ou la souffrance, j’ai toujours foi en ses anges, ses Ecritures et ses prophètes. J’ai toujours obéi à ses commandements révélés et agi dans le sens de son agrément. Je consens à ce qu’il m’a prédestiné tout en vouant ma soumission totale à sa volonté et craignant aussi son châtiment. En vérité, il est Dieu dont nul ne peut échapper à la vigilance. Croire en son injustice est absurde. (C’est-à-dire qu’il ne commet point d’injustice)

2- Ordre de Dieu pour une question importante

A présent je vais porter un message d’adoration à sa Majesté et manifester ma révérence à l’égard de sa souveraineté, tout en m’acquittant de la charge de transmettre le message descendu sur moi, sachant que si je renonce à révéler la prédilection concernant ce message, le supplice divin me sera inéluctablement infligé, un supplice auquel nul ne pourrait me délivrer quelle que soit la pertinence de sa ruse et la force de l’amitié envers moi. Il n’existe de divinité en dehors d’Allah qui m’a prévenu ma mission sera considérée comme inachevée si je n’annonce pas ce qui m’a été révélé. Il m’a bien garanti sa protection contre le mal des hommes, vraiment il est grand et magnanime. Voici ce qui m’a été révélé : Je commence par le nom de Dieu le Tout miséricordieux le Très miséricordieux : « ô prophète, transmets ce qui t’a été révélé venant de ton Seigneur – à propos de Ali ibn Abou Talib – si tu ne le fais pas, tu n’auras point accompli ta mission prophétique, certes, Dieu te protégera contre les hommes ». Ô gens, j’ai toujours prêché sans réticence ce que Dieu m’a révélé au cours de ma mission prophétique et à présent je vous explique le motif de ce verset. Certes l’archange Gabriel m’est descendu trois fois, annonçant le salut de mon Seigneur, le saint et me commandant de me lever de ce même endroit et proclamer à tout blanc et noir : certes Ali fils de Abi Tales et mon frère, mon tuteur, mon testamentaire, mon successeur et l’imam guide de ma communauté après ma disparition. Le lien entre nous est semblable à celui d’Haroun et Moise, à la seule différence qu’il n’y aura plus de messager divin après moi, il sera le maitre  (le guide spirituel et le chef dirigeant ayant tout autorité) subordonné à Allah et au prophète dont les prérogatives sont conférées authentiquement par Dieu tel que Dieu le très haut et l’exalté m’a révélé dans son livre : « certes vos maitres sont Allah, son prophète et les croyants qui donnent l’aumône légale en pleine prière rituelle, s’étant incliné ». Uniquement  Ali, le fils d’Abou Taleb, a fait ce geste durant sa prière et il a toujours voué son existence en honneur du Dieu sublime et exalté. J’ai demandé à Gabriel s’il pourrait implorer le Seigneur pour qu’il m’épargne cette charge car tels qu’Il a révélé dans son livre  que  rares sont  les véritables croyants et la communauté est menacée par les impies conspirateurs, les hypocrites rusés et les moqueurs cupides : «ils disent ce qui n’est point dans leurs cœurs présumant cet acte léger tandis que Dieu le considère très grave ». Plusieurs d’entre eux m’ont appelé Othon (signifiant naif au sens figuré en langue arabe), parce que Ali a si bien éprouvé sa dévotion envers ma personne et j’ai tellement apprécié son dévouement dans notre collaboration que Dieu m’a révélé ce verset : «Quelques-uns parmi eux (les hypocrites) nuisent au prophète en disant : « il prête attention à toutes les paroles ». Dis : « C’est pour votre bien que je prête attention à toute parole. Il (le prophète croit en Dieu et il a confiance aux croyants. Il est une miséricorde envers ceux d’entre vous qui croient ». Ceux qui nuisent au messager de Dieu auront un châtiment douloureux » ». Et je suis bien capable de divulguer leurs identités en dénonçant quelques traits révélateurs de leurs caractères si je voulais. Mais je m’en abstiens. Je jure par Dieu que j’ai fais preuve d’humilité avec eux. Quoi qu’il en soit, Dieu ne sera satisfait que lorsque j’aurais transmis ce qui a été révélé à propos d’Ali. [Ensuite le prophète lut le message] : «  ö  prophète, annonce ce que nous t’avons révélé de la part de ton Seigneur-en ce qui nous concerne le droit d’Ali-si tu ne le fais pas, tu n’aurais point accompli ta mission, certainement, il te protègera contre les hommes ».

3- Annonce solennelle de la succession et l’imamat de douze imams

Ô gens, sachez que Dieu l’a désigné comme étant votre imam et le guide qui détient toute autorité sur vous et Dieu l’a imposé comme chef pour tous les émigrants qui ont quitté la Mecque, les Ansars, ceux qui les ont suivi dans le bien, ceux qui vivent en ville comme en campagne, les Arabes, les non arabes, les esclaves, les affranchis, les mineurs et les adultes, les blancs et les noirs, ainsi que de tous les croyants qui adorent un seul Dieu. Leur révérence, leur bienséance envers lui et leur soumission à ses décisions et commandements est absolu. Maudits soient ses détracteurs et bénis soient ses adeptes et ses fidèles partisans. Dieu pardonnera à ceux qui lui obéiront et vénéreront son statut d’origine céleste. O gens, c’est la dernière fois que je m’adresse à vous à cet endroit. Ecoutez- moi et obéissez à l’ordre de votre Seigneur. Dieu honoré et glorifié soit-il et  moi son serviteur qui s’adresse à vous en ce moment sommes vos maîtres suprême, puis Ali sera votre maître et votre imam et enfin les autres imams venant de ma postérité par la lignée d’Ali. Ils seront donc vos guides suprêmes jusqu’au jour où ils rencontreront Dieu et son prophète. Le licite et l’illicite demeurent ce que Dieu vous a décrétés par l’intermédiaire de son prophète puis les imams vous l’expliqueront. Dieu honoré et glorifié soit-il me les a révélés et j’ai transmis à Ali tout ce que Dieu m’a enseigné de son livre, sa liturgie et sa science occulte.



1 2 3 4 next