La vision du système juridique islamique sur le terrorisme



Dans le présent article, nous étudierons l’approche juridique de l’Islam en ce qui concerne le phénomène du terrorisme, pour savoir si l’Islam admet ou rejet les opérations terroristes, en étudiant également les fondements de la vision juridique des enseignements de la religion musulmane dans ce domaine.

Introduction :

La terreur et le terrorisme sont depuis longtemps des thèmes les plus fréquents des débats et des discussions politiques et juridiques dans le monde et au sein des instances et des organisations internationales. Le terme « terrorisme » insinue tout de suite dans les esprits les notions de la violence, du meurtre et du crime. Par ailleurs, il faut souligner que les opérations terroristes ne sont pas des phénomènes toutes neuves. En effet, le terrorisme est une méthode pratiquée depuis de longs siècles par des groupes faibles qui voulaient faire peur aux Etats et aux groupes politiques dominats plus forts qu’eux. Dans le même temps, il y a eu de nombreux cas où un groupe fort et puissant recourrait au terrorisme pour faire peur à un adversaire de même taille ou aux groupes plus faibles. En tout état de cause, l’histoire de l’humanité est pleine d’exemples du recours aux démarches terroristes.

Durant ces dernières années, de nombreuses opérations terroristes ont eu lieu à l’intérieur des frontières des territoires islamiques par les groupes islamiques ou contre les populations musulmanes. Le célèbre Oussama Ben Laden était le chef de l’une des plus grandes organisations terroristes actives au niveau international. Oussama Ben Laden se présentait toujours comme un leader musulman et il pratiquait ses méthodes terroristes au nom de l’Islam. La survenance de telles opérations ont amené au fur et à mesure les sociétés occidentales, notamment la société américaine, à accuser les musulmans de terrorisme et à prétendre enfin que l’Islam était une religion incitant à la violence et au terrorisme.

Dans le présent article, nous étudierons l’approche juridique de l’Islam en ce qui concerne le phénomène du terrorisme, pour savoir si l’Islam admet ou rejet les opérations terroristes, en étudiant également les fondements de la vision juridique des enseignements de la religion musulmane dans ce domaine.

La définition du terrorisme :

Bien que le terrorisme soit l’un des concepts généraux les plus fréquemment utilisés dans les médias et les instances spécialisées dans le monde entier, nous constatons malheureusement que jusqu’à présent une définition globale et acceptable pour tous n’est pas encore présentée pour ce phénomène en raison de la variété et la complexité de la notion du terrorisme. Cependant, de nombreuses questions se posent depuis longtemps en ce qui concerne le concept du terrorisme, et il n’est pas souvent facile d’apporter des réponses convaincantes à toutes ces questions, dont les suivantes : La définition du terrorisme doit-elle être générale et globale ou conjoncturelle et détaillée ? Cette définition doit-elle répondre à la fois à toutes ces deux exigences ? La définition admise pour le terrorisme doit comprendre des groupes et des individus qui pratiquent des méthodes terroristes ou doit-elle englober également les activités liées au terrorisme d’Etat ? Les activités et les opérations menées par des groupes et des organisations de libération doivent-elles être considérées comme activités terroristes ? Bref, les intentions criminelles font-elles partie de la définition globale et universelle du phénomène qu’est le terrorisme ?

Dans le présent article, nous nous efforçons d’évoquer des définitions que les sources et les références différentes présentent pour élucider la signification du terrorisme, étant donné que chacune de ces définitions expliquent un aspect différent de ce phénomène :

1- Le supplément du Dictionnaire de l’Académie française définit le terrorisme comme « système ou régime du terreur ». (Tayib, 2001, p. 55).

2- dans l’Encyclopédie Britannica, le terrorisme a été défini comme « l’usage systématique de l’intimidation et de la violence d’une manière imprévisible à l’encontre des Etats, des populations ou des individus afin d'accéder à des objectifs politiques. » (Tayib, 2001, p. 56).



1 2 3 4 5 6 next